Imi Lichtenfeld : le fondateur du Krav-Maga

ImiImi Lichtenfeld est né en 1910, à Bratislava, dans l’ancienne Tchécoslovaquie.

Il tient de son père Samuel, détective et instructeur en chef de la Police Départementale, son goût pour le sport qu’il pratiqua sous de nombreuses formes. C’est finalement sur la gymnastique, la boxe et la lutte, dans laquelle il gagna de nombreuses compétitions, que son choix se concentra.

Pour lutter contre le fascisme grandissant et protéger la communauté juive locale, il forma un groupe de jeunes athlètes qui prit part à de nombreuses bagarres.  C’est à cette occasion qu’il prit conscience des différences entre le combat de rue et la compétition sportive. Le Krav-Maga était né.

Ses actions le rendirent rapidement impopulaire auprès des autorités de Bratislava. Il dut quitter le pays. C’est au bout de deux ans, après être tombé gravement malade et avoir échappé plusieurs fois à la mort, qu’il arriva en Israël. Il entra d’abord à la Hagana (organisation paramilitaire de la population juive) où il enseigna les techniques de base de la self – défense. Puis, il continua ses activités au sein de Tsahal, l’armée israélienne. C’est à Tsahal, pendant vingt ans, qu’Imi perfectionna son système, tout en s’occupant de l’enseignement des instructeurs et des membres d’unités d’élite de l’armée.

Classé secret défense jusqu’aux années 80, le Krav-Maga entre progressivement dans la vie civile, enseigné dans le monde entier par des élèves d’Imi.

> La vidéo en version longue <

Richard Douieb a été mandaté pour le développer sur le continent européen. Grâce à lui, la Fédération Européenne de Krav-Maga est la plus grande fédération au monde avec plus de 16 000 adhérents.

Le système du Krav-Maga développé par Imi est fondé sur des valeurs morales et humaines, qui soulignent l’importance de l’intégrité, de l’humilité et du respect d’autrui.

Imi Lichtenfeld est décédé le 9 janvier 1998 à l’âge de 87 ans.

imi