Portrait de Séverine

Séverine pratique le Krav-Maga depuis 2008. Elle est aujourd’hui Ceinture Noire 2èmeDarga et fait partie des femmes les plus haut-gradées de la FEKM. Moniteur reconnu pour ses qualités techniques et pédagogiques, elle apparait dans des publications de la Fédération Européenne de Krav-Maga (Livres et DVD technique).

Une double page dans le magazine Karaté Bushido lui a récemment été dédiée faisant d’elle la première femme à représenter le Krav-Maga dans ce mensuel réputé.

Séverine est également responsable de l’administration générale du CFKM et participe activement à l’organisation des différents évènements du club.

 

Interview

Peux-tu nous parler de ce qui t’a amené à pratiquer le Krav-Maga ?

Après avoir pratiqué 10 ans de danse, j’ai souhaité m’initier à un sport de combat. J’ai fait quelques recherches et j’ai découvert le Krav-Maga. Une discipline enseignée au GIGN ! Pour moi, le choix était fait. Je voulais apprendre à me défendre !

Pourquoi as-tu choisi le CFKM ?

Mon choix s’est très facilement orienté vers le CFKM parce qu’il proposait un cours réservé aux femmes. J’ai fait deux cours d’essai, un dans le cours femmes et un dans le cours mixte. J’ai été conquise par cette discipline mais surtout par l’ambiance des cours. Je me sentais à l’aise ! Alors, même si le CFKM était loin de chez moi, 45 min de transport, c’était maintenant mon club.

Que recherchais-tu dans la pratique de ce sport ?

Le plus important pour moi était de prendre confiance en moi et de savoir me défendre. Je me suis souvent retrouvée dans des situations difficiles… Je voulais apprendre à réagir ! Ensuite, j’avais également besoin de me défouler et d’évacuer le stress quotidien.

Ces objectifs ont-ils été atteints ?

Largement, je me suis épanouie dans cette discipline. Cela m’a ouvert la porte de sports de combat et je suis devenue accro.

La pratique du Krav-Maga au sein du CFKM t’a apporté d’autres choses ?

J’ai rencontré des gens super sympas, côtoyé de grands champions ou maîtres, j’ai fait des choses dont je ne me sentais pas capable, j’ai affronté mes peurs lors des passages de grade et des combats, j’ai pu représenter le Krav-Maga à Bercy dans l’équipe de démonstrateur de Richard Douieb et plein d’autres choses encore…

Comment en es-tu venue à enseigner ? Qu’est-ce que cela t’apporte ?

CFKM&RD sept2014part2 (62)L’enseignement est venu tout naturellement. Teddy, le responsable du CFKM, m’a proposé de me former à l’enseignement et j’ai accepté. J’ai suivi le cursus officiel FEKM et suis devenue Moniteur.
L’enseignement fait progresser. On apprend à décomposer chaque technique, à l’expliquer de différentes manières et, inévitablement, notre niveau technique évolue. On apprend aussi au contact des autres. On adapte sa pédagogie et ça, c’est passionnant. Enfin, il y a des liens qui se créent avec nos élèves. Nous les voyons progresser et nous souhaitons ce qu’il y a de meilleur pour eux…

 

Quels conseils donnerais-tu as une femme souhaitant pratiquer le Krav-Maga ?

Il ne faut pas hésiter à pousser la porte d’un club, et faire des cours d’essai. Les sports de combat ne sont pas réservés aux hommes. Les femmes sont souvent bien plus techniques. Au CFKM, nous avons environ 40 % de femmes ! Venez nous rejoindre, on sera bientôt plus nombreuses qu’eux !!!

Quelque chose à rajouter ?

Un grand merci au CFKM et surtout à Teddy pour son accueil et sa formation (qui se poursuit…). Merci à Richard d’avoir importé cette discipline et d’avoir su la protéger. Merci à lui-aussi pour m’avoir fait confiance pour Bercy, les DVD et les livres techniques dédiés au Krav-Maga. Enfin, merci à tous nos élèves pour cette ambiance familiale qui règne au CFKM et pour les efforts qu’ils fournissent avec passion.